Cette ville est considérée comme l’une des plus anciennes communes de l’île. En effet, à l’époque, le terme « habitation » désignait une exploitation, dont la maison du maître, les terres agricoles, les cases des esclaves et les usines. « Vieux Habitants » signifie donc les premiers exploitants des terres, et non pas les premiers habitants au sens où le nom des lieux pourrait laisser entendre.

L’histoire de cette ville reste liée à celle de son église, considérée comme l’un des édifices religieux les plus anciens de l’île. Cette église, construite en 1636, qui n’est qu’une chapelle à cette époque sera ensuite agrandie et améliorée en 1639. En 1703, il ne restera que des débris de l’église suite au débarquement des Anglais l’ayant incendiée; reconstruite début du XIIIe siècle par les Capucins, ils y ajoutent des contreforts ayant pour but de renforcer le bâtiment. En l’honneur des pères dominicains, se trouve une chapelle érigée à l’intérieur de l’église.

Église_Saint-Joseph_de_Vieux-Habitants.jpeg

Sur les hauteurs de Cousinière, au lieu-dit Mon Repos, le paysage offre une vue panoramique sur la Côte sous-le-Vent.

vue cote sous le vent.jpg

Vallée de la Grande Rivière

Pendant trois siècles, cette vallée a produit du café, de la banane, du roucou et du tabac. Tout au long du cours d’eau, vous trouverez des bassins naturels d’eau fraîche donnant de l’énergie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Domaine de Vanibel

Parmi les plantations de café que l’on peut visiter, le domaine de Vanibel est l’un des rares sites où l’on peut encore cultiver le café, la vanille la banane à l’ancienne. Au XVIIIe siècle, le café guadeloupéen était considéré comme l’un des meilleurs cafés au monde. Vanibel respecte donc la méthode artisanale et les différentes étapes de transformation du café lui permettant d’avoir cette saveur incomparable du pur arabica sans amertume.

Sur le domaine de Vanibel, vous pourriez aussi découvrir des vestiges précolombiens, un un aqueduc ainsi que d’autres choses.

Habitation la Grivelière

Importante plantation de café autrefois, cette ancienne habitation du XVIIIe siècle, classée monument historique, produisait du café et en produit toujours. Dans cette habitation, vous y trouverez un petit jardin botanique, le mobilier et les objets d’antan. Pour finir la visite, il y aura une boutique, proposant un large choix de produits pays (punchs, liqueurs café, cacao, chocolat) ainsi que de l’artisanat d’art (objets en verre).

Musée du café

Ce café est vendu partout en Guadeloupe. 100 % arabica, le café Chaulet descend d’une histoire agricole passionnante, à laquelle l’habitation Chaulet est étroitement attachée. La visite de ce musée permet de connaître l’histoire du café, de remonter le temps à la trace de la plante sur les cinq continents, de son implantation aux Antilles à la production et transformation du grain de café en boisson amère, mondialement consommée. En fin de visite, n’oubliez pas de passer par sa boutique afin d’y découvrir la finesse de ses chocolats associés aux saveurs locales.

Rédigé par Conseiller Immobilier Guadeloupe

Responsable de l'agence Immobilière VILLABEL IMMOBILIER en Guadeloupe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.